Saint Benoît de Norcia parcourait ces routes pour rejoindre Saint Eutice et converser, les soirs d’hiver, en compagnie de Saint Spes, son maître et père spirituel. Una volta le aveva percorse anche San Francesco in viaggio verso Ascoli incuriosito dalla fama della scuola chirurgica.

Rien n’a changé et on a l’impression de les voir encore parcourir ces sentiers. Saint Eutice, abbaye érigée en 470 sur les ordres de Saint Spes puis de Saint Eutice et de Saint Florent, devient vite l’une des principales communautés bénédictines. Elle se dresse sur un terrassement protégé par les grottes où vécurent les moines syriens au début du Ve siècle. La structure actuelle est organisée autour de deux cours dont la première offre trois accès à l’église médiévale.

Les moines entamèrent des études médicales et des expériences sur les plantes médicinales pour soulager les malades et les infirmes. C’est ici que vit le jour l’École de Chirurgie précienne. Bien que les clercs n’eussent pas le droit de pratiquer la chirurgie, ni d’ailleurs la médecine, les moines jouèrent un rôle précieux du fait qu’ils transmirent à leur communauté les compétences acquises à travers la lecture des livres anciens et la pratique, créant ainsi des conditions propices à l’activité de la chirurgie empirique de l’école.

Photo du bas - Les grottes sous lesquelles priait Saint Benoît de Norcia (ci-dessous, représenté par Frà Angelico) peuvent encore être visitées car elles font partie de l’abbaye de Saint Eutice.